↑ Revenir à Equipe 5

Journée 1

En l’an de grâce 223, le 6 brumaire, le jour chervis nous recevions en nos terres la 5ème cohorte de Grenade.
En fait on a reçu l’équipe 5 de Grenade le vendredi 6 novembre 2015. Mais ça fait moins classe.

En simple homme un Sébastien en cache un autre. Quand le blond ne fait pas de détail (21/13 – 21/13) et se refuse à tout suspense, le brun décide lui de faire durer le plaisir en lâchant nonchalamment le deuxième set mais en ne faisant aucun détail dans le troisième (21/18 – 13/21 – 21/14).

En simple dame Katia s’accroche sur le premier set mais, après être passée à côté de la première partie du second set, se réveille malheureusement un peu trop tard. Elle s’incline donc 19/21 – 13/21. Dans l’autre simple dame Élodie choisit elle aussi le mode suspense (qui d’ailleurs sera une constante pour tous les autres matchs). Après avoir accroché le premier set, elle donne le deuxième à son adverse avant de lui rappeler qui est la patronne. Et c’est bien elle ! Résultat 21/18 – 13/21 – 21/18.

En double dame Aude et Stéphanie forment une paire toute neuve et pourtant on ne dirait pas. Elles ne lâchent rien et perdent le premier set de justesse avant de remporter facilement le deuxième. Mais leurs adversaires ne s’en laissent pas compter et, changeant de tactique, elles s’imposent de nouveau de justesse au détriment de nos joueuses (21/23 – 21/14 – 21/23).

En double homme Benoît et Thierry, qui ne se connaissant pas, peinent à se mettre en place et perdent le premier set. Ils se trouvent un peu mieux au second et décident que trois sets c’est mieux que deux mais qu’il ne faut pas en finir trop vite, donc après avoir mené 20/15 ils jouent avec les nerfs du Mixte pour laisser croire qu’il sera décisif et puis finalement se ravisent. (21/23 – 21/15 – 21/19).

C’est sans pression que le double mixte se présente sur le court. Stéphanie et Didier peinent à trouver leurs marques, sûrement dû aux innombrables fautes de Didier, et perdent le premier set. Bien menés lors du second et suite à un bon coaching la paire monte en puissance avec une Stephanie qui fait douter à elle toute seule la paire adverse. Ils s’imposent sur le fil lors du deuxième set et déroulent facilement dans le troisième grâce à Stephanie qui gagne le match presque à elle seule (18/21 – 23/21 – 21-12).

C’est donc une victoire au forceps même si le 5-2 pourrait laisser penser le contraire. Ça promet une revanche à Grenade explosive ;).

Didier.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com