↑ Revenir à Equipe 3

Journée 2

Une défaite en fête

Deuxième journée des interclubs, le BBC3 recevait les hordes ramonvilloises venues jusque dans nos bras déboucher nos vins et nos champagnes!
Tout commença par le simple dame 1. Alizée, contre vents et marées, a tout tenté pour se sortir du traquenard tendu par son adversaire mais, à l’instar du Titanic, Deleau coula. Il n’y eut pas de chant de Céline Dion pour accompagner son naufrage, mais un petit mouton basque fit résonner quelques paquitos bien sentis pour atténuer la défaite!
“Bip-bip”, horrifiée par le sort subit par sa copine, fit tout pour lui remonter le moral lors du simple dame 2. Ce qu’elle fit très bien en s’inclinant elle aussi en deux sets. Solidarité féminine sûrement! Elle nous gratifia quand même de beaux moments artistiques en glissant sur un sol qui n’était pas glissant! Anticonformiste “bip-bip”!
Paulo, en bon compagnon, attaqua le premier set de son simple pied au plancher! Mais de plancher il n’y eut plus! Paulo troua la défense de son adversaire, le sol et se troua lui-même sur le second set! Belle victoire en 3 sets! “On n’est pas fanny” chantait tout le gymnase!
Sébastien, quant à lui, décida que pour gagner un jeunot, il fallait rallonger les échanges et essayer de l’épuiser! Tacticien hors pair, Sébastien nous refait le coup de la “crise chouchen” et s’incline en 3 sets. Très déçu mais pas abattu, Sébastien nous a promis d’améliorer sa tactique! Ce qu’il entreprit dès la fin des matchs lors de l’apéro!
Alizée et Marjory, les raquettes entre les dents et la bave aux lèvres, se lancèrent à corps perdus dans le double dame! Et effectivement, des corps perdus il y en a eu tant quelques problèmes de placements nous firent douter de la victoire! Mais, mentalement très forte, les filles gagnent en deux et Blagnac chanta alors “Et 1, et 2, et…1 et 2”
Florian et Diane, la team captain, entamaient alors le mixte face à une paire, sur le papier, bien au dessus. Mais Diane, galvanisée par la hargne vengeresse des filles, fit le mixte de sa vie. Ventre à terre, de dos, en faisant le poirier ou la roue elle ramassa tous les volants et écœura ses adversaires bien aidée par un lutin bondissant! Ils signent un exploit en 3 sets!
3-3, double homme décisif! Sereins, affutés physiquement, Rémi et Laurent s’avancent et montrent très vite l’étendue de leur talent! Défaite en deux sets avec un 21-9 dans le second! Ils poussent la tactique de la “crise chouchen” à son paroxysme! Volants dans la tête de son partenaire, “smash” deux mètres derrière la ligne, roulés-boulés, tout y est!
Promis à la défaite, le BBC3 ne déçoit pas ses nombreux supporters (merci d’ailleurs!) et s’incline 3-4…Mais égalise lors d’un apéro qui mérite au moins un point de bonus!
La défaite en chantant, et si c’était notre devise?
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com